Rechercher

LE STRESS : KÉSAKO ?

Dernière mise à jour : 11 nov. 2020





Le stress est une réaction de l’organisme face aux stimulations extérieures, aux pressions, aux contraintes auxquelles nous devons faire face à chaque instant.


Le stress se succède dans le temps en 3 phases :


La phase d’alarme :

Également appelée « bon stress » ou « eustress ». C’est la première réaction de l’organisme face à une situation de stress.

On parle aussi de montée d’adrénaline. Ce stress prépare l’organisme à faire face à un danger et permet ainsi d’optimiser la vigilance.


La phase de résistance :

Elle fait suite à la phase d’alarme et nous permet d’agir de la façon la plus appropriée pour combattre l’état de stress.

Une fois l’agression terminée, le stress disparaît et l’organisme retrouve ainsi son métabolisme naturel.


La phase d’épuisement :

Lorsque la phase d’alarme et la phase de résistance sont constamment en action, l’organisme s’affaiblit. Le stress dépasse les capacités d’adaptation de la personne. Cela devient donc un stress chronique avec des conséquences telles que fatigue, irritabilité, troubles du sommeil, baisse de l’immunité, problèmes métaboliques, prise de poids, burn out, dépression…


Le stress dépend de :


L’hérédité, la surcharge de travail, les difficultés relationnelles, l’environnement, les problèmes d’argent, un déménagement, les enfants, le bruit… Tout dans notre quotidien favorise ce stress.


Les symptômes :


Les sautes d’humeur, les problèmes de mémoire, l’irritabilité, l’agitation, l’incapacité à se détendre, dépression, tristesse, maux et douleurs, diarrhée ou constipation, perte de libido, troubles du sommeil, problèmes de poids…


La naturopathie possède des outils dans la gestion du stress :


L’alimentation : Proscrire ou limiter les sucres raffinés, l’alcool, le tabac, le café…

L’activité physique : Adaptée à ses envies et ses capacités, en s’aérant le plus possible

La relaxation : Méditation, sophrologie, respiration…

Les massages bien être : Réflexologie plantaire, Shiatsu, Abhyanga.

La phytothérapie : la passiflore, l’aubépine…

Les huiles essentielles : Orange douce, lavande, petit grain bigaradier

Ces recommandations peuvent avoir des contre indications. Ainsi, afin d’avoir une approche personnelle et adaptée à chacun, il convient de consulter votre naturopathe ou votre médecin traitant. Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter.


Prenez soin de vous.


Les conseils en hygiène vitale ne se substituent en aucun cas aux traitement médicaux.

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout